Aller au contenu principal

Concrete : le club parisien en danger

Face à la menace, l’agence de Concrete a lancé une pétition, ainsi qu’un hashtag de soutien : #ConcreteParisSupport.

Par Sophie Marchand & Jean Morel
Concrete

Concrete, l’un des clubs parisiens les plus importants de ces dernières années, est en danger. C’est en tout cas ce que laisse penser ce communiqué de presse que nous avons reçu en provenance de l’agence Surpr!ze, qui gère le projet. Des tensions entre le club et le propriétaire de la la barge qui héberge le club, sur la Seine à Paris, en serait l’origine.

C’est la société Bateaux de Paris et d'Île de France (BPIF) qui possède cette barge ou le club est installé depuis 2012. L’agence de Concrete souhaitait la racheter, et avait obtenu pour cela une autorisation d’occupation de l’espace public jusqu’en 2035. Or, depuis cette date, Concrete rapporte que la BPIF « s'est alors mise à imposer des conditions financières démesurées » et à envoyer une « sommation de quitter les lieux sous 15 jours ». 

Face à cette pression, l’agence de Concrete a lancé une pétition, ainsi qu’un hashtag de soutien : #ConcreteParisSupport. Et Anne Hidalgo a déjà affiché son soutien : « Concrete participé au dynamisme du quai de la Rapée et sa poursuite m’est chère autant qu’elle l’est pour de nombreux parisiens ».

Bam Bam, c'est le Bureau des Affaires Musicales de Radio Nova, animé par Sophie Marchand et Jean Morel, du lundi au vendredi sur Nova.

Visuel © Facebook de Concrete