Aller au contenu principal
Dans les années 80, la disco yougoslave

Dans les années 80, la disco yougoslave

Un compilation recueille les meilleurs sorties disco de la région, entre 1977 et 1987.

Par Morane Aubert

Plus on se plonge dans l’héritage disco, plus on découvre l’impact du genre sur des régions insoupçonnées. Ce fût par exemple le cas de la Norvège, grâce à l’excellent documentaire Northern Disco Lights. Aujourd’hui, on se tourne vers l’ex-Yougoslavie, celle des années 80, grâce à une compilation intitulée Socialist Disco. Dancing Behind Yugoslavia's Velvet Curtain 1977-1987. Un projet que l’on doit aux deux fondateurs du label Fox & His Friends, Leri Ahel et Zeljko Luketic, qui réunit dix-huit morceaux, témoins du son disco à l’époque. Un son, pourtant, déjà largement en perdition à l'époque.

La Yougoslavie du début des années 80 est marquée par l’arrivée du punk qui prend rapidement ses aises dans l’industrie musicale. C’est une des raisons pour lesquelles la disco est peu plébiscitée par les labels. Le genre est trop mielleux, trop lisse, le public veut du rock. Pour éviter les coûts liés à la fabrication d’album, les seuls sortis de disco se feront sous forme de single. Comme l’explique Leri Ahel pour Ransom Note, il était aussi plus facile d’oublier un single en cas de flop. S’ajoute à ça les critiques musicales, clairement imprégnées par un background rock, qui n’ont de fait pas facilité l’avancée de la disco en Yougoslavie. Et puis, comme l'ajoute Leri Ahel, « la Disco Démolition Night (évènement qui marque le déclin de la disco, en 1979, ndlr) avait déjà eu lieu en Amérique et les carrières lancées sous l’étiquette disco étaient perdues ».

Heureusement, les diggers n’oublient rien. Leri Ahel et Zeljko Luketic se sont replongés dans l’épopée disco de la Yougoslavie et sont partis à la recherche des ces morceaux. Ils en ont finalement retenu dix-huit, compilés sur Socialist Disco. Dancing Behind Yugoslavia's Velvet Curtain 1977-1987. Le projet sort le 20 septembre mais on peut d’ores et déjà en écouter différents extraits. Et ça commence fort avec « I Will Survive » façon yougoslave :

Visuel : © Capture d'écran Youtube