Aller au contenu principal

Flavien Berger, Ibeyi et Kiddy Smile joueront du piano debout

Ou peut-être bien assis, peu importe.

Par Bastien Stisi
Ibeyi

« À l’occasion du Piano Day, 88ème jour de l’année, 88 minutes de musique, sur les 88 touches d’un piano dans le cadre grandiose de l’Église St Merry ».

On pourrait difficilement faire plus précis que cette annonce-là, faite à l’occasion de l’annonce de la troisième édition du Qui va piano va sano, un festival qui, en marge du Piano Day, reprend dans les grandes lignes ce dont il était question avec le Beyond My Piano du théâtre des Bouffes du Nord, c’est-à-dire que le grand protagoniste de la soirée, ce sera le piano (CQFD), cet instrument devant lequel se présenteront le 29 mars prochain Flavien Berger, Ibeyi, Kiddy Smile, The Pirouettes, Grand Blanc, Moussa, Global Network et Fils Cara. Et toute cette histoire se déroulera au sein de l'écrin, majestueux et céleste, de l’Église Saint-Merry, tout proche du Centre Pompidou, à Paris.

Organisé par le label Microqlima (le label, notamment, de L’Impératrice et de Pépite, dont Fils Cara est la dernière signature), le Piano Day proposera donc une interprétation, exclusive et dépouillée, du répertoire, connu ou inconnu, des huit artistes précédemment énoncés, seuls face à un piano majestueusement dressé. Mais on se répète : vous avez saisi le concept.

Piano Day

Visuel (c) Getty Images / Prince Williams