Aller au contenu principal
Nouvo Nova : « Bag Away » de Harriet Brown

Harriet Brown, parano romantique

Nouvo Nova : « Bag Away » de Harriet Brown.

Par La programmation musicale.

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente dorénavant les coups de coeurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « Bag Away » de Harriet Brown.

Avec son nom gender fluid, Harriet Brown susurre son R&B méditatif plus qu’il ne l’impose, se glissant tendrement dans l’hiver avec Mall of Fortune, deuxième album de ce qu’il appelle lui-même du « funk romantique ». Ce Californien, qui a fait ses armes en chantant à l’église, a tout produit lui-même chez lui, à Los Angeles, dans un climat de réclusion et de doute : le disque entier décortique la paranoïa contemporaine sur des pièces intimes et électroniques, où la voix semble trafiquée par pudeur. Le sac en question, dans « Bag Away », est à la fois littéral et métaphorique — Brown évoque la peur que l’on découvre ce qu’il y a dans son sac, mais aussi le fait de se délester de son bagage émotionnel.

Visuel : (c) Facebook de Harriet Brown