Aller au contenu principal
Arthur Verocai : dans le Brésil des 70’s, la voix contre la censure

Arthur Verocai : dans le Brésil des 70’s, la voix contre la censure

Nova Classics : « Na Boca Do Sol » d’Arthur Verocai.

Par La programmation musicale.

Cet été, Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tout bord qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop.  Aujourd'hui : « Na Boca Do Sol » d’Arthur Verocai.

En 1972, la dictature militaire bat son plein au Brésil, gardant une main ferme sur la création artistique. Cette année-là, un jeune guitariste sort un premier album éponyme : Arthur Verocai, qui va défier à la fois les conventions musicales de l’époque et la censure.

Né à Rio de Janeiro, Verocai est ingénieur civil de formation, mais il travaille par ailleurs comme arrangeur et compositeur pour d’autres chanteurs : son talent l’amène à collaborer avec les plus grands, comme Elis Regina ou Jorge Ben, mais aussi pour des émissions de télévision et des publicités.

Frustré par les limites de son travail pour ses clients, Verocai envisage ce premier album comme une manière d’exprimer ses ambitions de compositeur de cinéma : ainsi, ce (court) album se présente comme une B.O. imaginaire à l’orchestration riche, laissant la place à de vraies plages instrumentales (comme le sublime « Sylvia »).

Verocai finance et réalise lui-même cet album, y invitant de nombreux musiciens venus de tous bords, notamment du jazz, qui vient s’ajouter aux rythmes afro-funk et aux influences folk. Malheureusement, le disque tombera vite dans l’oubli et le chanteur abandonnera pendant 30 ans sa carrière solo à peine entamée, se tournant à la place vers la musique de publicité.

Réédité il y a quelques années, l’album connaît à présent une seconde vie: le morceau « Na Boca Do Sol » (« Dans la bouche du soleil ») a été samplé plus d’une vingtaine de fois, notamment par Ludacris ou encore Snoop Dogg. Comme ailleurs sur le disque, Verocai y distille de subtiles notes allant à l’encontre de la dictature, par le biais d’une imagerie onirique.