Aller au contenu principal
Il y a 23 ans, la légende ultime du raï Cheb Hasni nous quittait

Il y a 23 ans, la légende ultime du raï Cheb Hasni nous quittait

C’est le Hasni Day, une mixtape pour se souvenir.

Par Morane Aubert

Le label Habibi Funk - subdivision de Jakarta Records - dont la mission est de rééditer des morceaux de musique arabe des années 70 et 80, généralement orientées Funk, Soul et Psych, nous réserve une nouvelle sortie. Cette fois orientée 90s, puisqu’il s’agit d’une mixtape en hommage à la légende ultime de raï, Cheb Hasni, qui disparaissait il y a 23 ans. 

Jannis, le fondateur du label, nous raconte : « Généralement, on ne se concentre pas sur la musique des années 90 avec Habibi Funk, et on essaie de s’intéresser à des sorties plus obscures (…). Cheb Hasni est une exception à la règle. Sa musique sonne très 90s, et il est aujourd’hui considéré comme une star incontournable (…). Je connais très peu d’artistes qui ont fait autant de morceaux que j’aime profondément. Il faut garder en tête le fait qu’Hasni était incroyablement productif. Il a enregistré près de 100 albums pendant sa courte vie, donc il y a énormément de morceaux à tirer de ses albums, et j’aime particulièrement ceux qu’il a fait les années qui ont précédé son assassinat.

 

Jannis poursuit : «  C’est du raï, mais c’est un type de raï sentimental qui fait se fusionner de manière unique l’esthétique des premières productions de hip hop et la house. Ses paroles étaient souvent explicites, et parlaient de tout : l’amour, le sexe, l’alcool, le divorce, un mix qui a fait de lui le premier souci des forces non-progressistes de la société algérienne de l’époque. »

Cheb Hasni est assassiné en 1994, « par des islamistes qui l'ont menacé tout au long de sa carrière. » Avec ce mix, Habibi Funk veut préserver l'héritage de cet artiste. Une sélection de morceaux très personnelle que nous livre Jannis : « il se peut que l’on ne retrouve pas ses morceaux les plus connus, mais c’est en tout cas ceux que j’aime le plus. »

Visuel : © Simone Cihlar