Aller au contenu principal

Marsatac 2019 | Marseille

Du Parc Chanot à la Plage du Petit Roucas du 14 au 16 juin

6 mai 2019
Par Baba Squaaly
Marsatac

Le pli est pris. Longtemps passe-partout faute de mieux (de l’Espace Julien au Frioul, en passant par le J4, le Dock des Suds ou la Friche), Marsatac a trouvé ses marques, son cadre, son biotop en posant désormais sa scèno' et ses sonos au Parc Chanot en soirées et sur la Plage du Petit Roucas pour un encas final le dimanche après-midi.

Cette année encore, le festival s’approprie les 14 et 15 juin, le Parc Chanot, au rond-point des Prado, posant sa grande scène en plein-air - un must dans une ville où la musique est le plus souvent confinée dans les salles rarement conçues pour accueillir la déferlante de décibels des musiques actuelles - et s’empare de quelques halls dont le festival et ses ingé-sons cherchent d’année en année à tirer le meilleur profit. Pour ce qui est du dimanche 16, retour dans une version enlarged question timing (de 15h à 22h) sur la Plage du Petit Roucas pour une fin d’aprem sous le soleil, histoire de finir à la cool un week-end plutôt intense. A noter avant de plonger dans le programme de cette année, dont chaque détail t’est présenté ici, que cette 21ème édition est placée sous le signe du tuning, un hobby très à la mode dès la nuit tombée sur les parkings des centres commerciaux à la périphérie des villes, des lieux aussi sexy qu’un Parc Chanot vide de musique.

Du son, on en manquera pas dans les nuits du 14 et du 15 juin au Parc Chanot. Citons pour le 14, le retour de The Blaze, le show d’Eddy de Pretto, le cul contre cul du ricain Carl Craig et du Parigot Bambounou, le duo Jeanjass et Caballero, la perf’ de la rappeuse sud-africaine Sho Madjozi ou celle du Marrakchi Zamdane désormais basé à Marseille et dont notre Jean Morel et ses "Grünt Sessions” sont fan.

Le lendemain, toujours à Chanot, rendez-vous avec la DJ parisienne frenchore au nom qui fait boum : AZF, les Rennais de Columbine, la Tun' (pour Tunisienne plutôt que tunée) Deena Abdelwahed, la métisse IAMDBB aux titres à cheval sur trap et soul, l’étonnant Jon Hopkins, Juicy, le duo belge bien-nommé, le chamanique Lion’s Drums, les Bordelais Odezenne, l’énigmatique Ouai Stéphane, l’habitué du festival Orelsan pour sa troisième venue, Polo et Pan déjà applaudis lors d’une Nuit Zébrée au Moulin un certain 21 avril 2017, le rappeur S.Pri Noir

Pour ce qui est du Dimanche à la cool, rendez-vous avec Tropicold, les marseillais qui vont kiffer de jouer les pieds dans l’eau ou presque. Sont attendus aussi sur le dancefloor ensablée avec l’horizon pour limite, l’Ecossais Denis Sulta, L’Ougandais Kampire et son afro-bass ou le frenchy Folamour ! 

 

Alors tu marsataques, toi aussi ?

Sache que Nova aime Marsatac et offre des places. Rendez-vous sur la page Nova aime pour dénicher le mot de passe qui, peut-être, si les astres sont avec toi, te permettra d'en être sans bourse délier. 

Sinon, pour info, il n'y a déjà plus de pass 3 jours. Le pass deux jours est à 70 €. La soirée du vendredi celle du samedi, est à 45 €. Le dimanche à la plage est à 10 €.

Ne tarde pas, car les places c'est comme le chocolat, quand il n'y en a plus, il n'y en a plus !