Aller au contenu principal

À la Dérive avec Frustration

On part à la dérive avec Fabrice et Fred de Frustration, le groupe post-punk signé, bien entendu, chez Born Bad Records.

Au départ de la gare de Juvisy, on a roulé en van avec Fabrice et Fred, jusqu’à chez Baldo à Massy. Baldo peint les pochettes du groupe. Dans son atelier fantaisiste, on se croirait dans un film de Jeunet et Caro. Milles objets colorés, autant de vinyles et de livres. On a reprit le van direction Paris 11, la boutique de disque Born Bad, leur QG, en traversant les zones industrielles. 

À la boutique, on a récupéré les autres membres de Frustration : Marc, Patrice et Nikus. Nous voilà tous les six dans le camion direction Saint-Ouen pour aller voir Mains d’Oeuvres. Pour le groupe, c’est ici que tout a commencé. Les fenêtres de la friche culturelle sont scellées, les portes soudées. Le maire de la ville a fait fermer le lieu, une expulsion matinale sans prévenir. À la pizzeria d’à côté, on a retrouvé Norbert, qui dirigeait les studios de musique à Mains d’Œuvre ; on attend le jugement du tribunal de Bobigny pour une réouverture des possibles des lieux... Depuis hier soir, nous avons appris avec joie que Madame la juge s’était prononcée en faveur de la réintégration de MDO dans son bâtiment.

Visuel © Blaise Arnold

À la dérive
Emissions

À la dérive

par Aurélie Sfez
Le Dimanche à 18h

À la Dérive avec Yaël Naim

À la Dérive avec Yaël Naim

On part à la dérive avec Yael Naim, de la Fab à la Cité Audacieuse.

nemir

À la Dérive avec Nemir. Et Oxmo Puccino en guest

On part à la dérive avec Nemir, de la Gare de Lyon aux Studios de la Seine (avec Oxmo Puccino en guest).