Aller au contenu principal

Retour sur le groupe légendaire Las Maravillas de Mali et portrait du photographe Pablo Albarenga

Chaque dimanche, de 10h à 12h avec Bintou Simporé.

Tous les dimanches, de 9h à 13h, Néo Géo Nova vous invite à vivre de nouvelles immersions dominicales au sein de l'actualité culturelle et sociale de la planète. Un tour de la sono mondiale en 240 minutes, présenté par Bintou Simporé et le worldcrew de Nova.

Au programme : portrait du jour, nouveautés musicales, revue culturelle d'ici et d'ailleurs, bons plans, sessions live et Worldmix, sans oublier les invités, musiciens, écrivains et autres acteurs et créatrices culturels de notre « Tout-Monde ».

Pablo Albarenga © Radio Nova
Visuel © Pablo Albarenga

Le Portrait 

Pablo Albarenga, photographe uruguayen, s’est donné pour mission d’étudier l’Amazonie et ses peuples, témoins impuissants de la destruction de leurs terres. 

A travers des clichés mêlant portraits et prises de vues aérienne d’un territoire en proie à la surexploitation, le photographe se fait messager d’un combat que mène chaque jour les leaders des communautés indigènes d’Amazonie.  Jeanne Lacaille nous dresse le portrait de cet homme qui sème les graines de la résistance.  

Jeanne Lacaille © Radio Nova
Jeanne Lacaille de Radio Nova

Musikactu  

Deux albums qui mettent en valeur une musique cubaine chargée de traditions qui ne manque pas de se renouveler, avec le travail de deux jazzmans Harold Lopez Nussa & Yuliesky Gonzlaez. 

Le premier ré-interprète des classiques comme les « Moulins de mon cœur » de Michel Legrand et imagine des rencontres avec « Los Van Van meets New Orleans », évident somme toute tant les allez- retours entre Haïti, Cuba et  la Nouvelle-Orleans ont marqué l’histoire de cette région. 

Yuliesky Gonzalez Harold Nussa © Radio Nova

Le second, trompettiste diplômé du conservatoire de Camaguay, s’est lancé dans une carrière professionnelle après avoir formé un quintet de cuivre lors de son service militaire à La Havane. L’album Cubanero et sa savoureuse « Timba Berlin Habana » est une première entrée réussie dans le patrimoine musical havanais.  

D’ici et d’ailleurs  

L’histoire des Maravillas du Mali est un fil vert jaune rouge qui s’étend de Bamako à La Havane en passant par la France. 

En 1963, 10 musiciens maliens s’envolent vers Cuba pour y apprendre la musique. À La Havane ils forment le premier groupe afrocubain de l’histoire, qui se produira pendant 10 ans.  Nostalgique de l’Afrique, ils rentrent au pays en 73, et la formation finira par se séparer.  

Des années plus tard, Richard Minier, en vacances à Bamako, rencontre Boncana Maiga, qui lui raconte l’histoire de Las Maravillas de Mali. Le producteur décide alors de partir à la recherche des autres membres du groupe, afin de produire un nouvel album.

Ils étaient tout deux dans les bureaux de Nova en 2019 pour parler de leur rencontre, du disque qu’ils ont réalisé ensemble et du documentaire, « Africa Mia », narrant l'aventure du groupe.  Le film est réalisé par Edouard Salier et Richard Minier et écrit par Pascal Blanchard, Jean-Philippe Bodin et Richard Minier. 

Vous avez un Message 

En direct de Montpellier, Annick Delefosse, notre correspondante dans l’Hérault,  nous parle de l’événement du moment là-bas, les 15 ans du Festival Arabesques qui transforme la ville en temple de la musique orientale le temps d’une semaine.

Festival Arabesques © Radio Nova
Festival Arabesques © Annick Delefosse

L’Amphi d’O, le Théâtre JC et l’Opéra de Montpellier sont tour à tour investis par des légendes vivantes des cultures du monde arabe comme l'Orchestre National de Barbes (en concert de clôture le 20 septembre) mais aussi des émergeants, comme le groupe de musique gnawa Bab'L'Bluz et Jawar. 

Néo Géo de Visu 

Le palais de Tokyo accueillait les élèves de l’école Kourtrajme pour un workshop événement, qui fêtait en simultané les deux ans d’existence de l’école et les 25 ans du film « La Haine », clef de voute de la filmographie du collectif. Des photos, court-métrages et installations viennent s’inscrire dans l’héritage du film, tout en dénonçant la violence et les discriminations diverses orchestrées par les institutions, inchangée depuis un quatre siècle. 

Parmi les installations l'on pouvait voir une vache (clin d'oeil au "téma la vache" de "La Haine"), qui porte un écran de télévision en son ventre, écran diffusant des images de manifestations (une création de Andrea Ferrari), une moto servant de socle à des photos (une création de Ismaël Bazri) ou encore 15 écrans disposés en forme de volcan, qui diffusent en continu des images, parfois fictives, parfois réelles, de violence et de répression (oeuvre de Assia Labbas, Eloïse Monmirel et Lila Azeu).

Kourtrajme Vache © Radio Nova

 C’était une chance de découvrir Kourtrajme pour certains, l’occasion de se remémorer les autres méfaits du collectif pour d’autres. Notre collaborateur  David Bola vous parle de l’exposition, de ses oeuvres, et des 25 ans de la Haine dans ce Néo Géo de Visu. Plus sur l'école Kourtrajme. 

jusqu'ici tout va bien © Radio Nova
© Tiziano Foucault-Gini / Kourtrajme / Palais de Tokyo

Le Classico 

En attendant une rencontre prochaine avec Mino Cinélu sur son prochain album SulaMadiana, enregistré avec XXX , le musicien multi-instrumentiste nous révelait les secrets de « Confians » Un morceau que Nova a beaucoup joué dans les années 90.  Mino Cinélu, martiniquais, parisien, new-yorkais, tournait avec Miles Davis et le groupe Weather Report dans l’Amérique des années 80. Il est resté fidèle à une scène jazz ouverte aux inspirations des 4 coins du monde, dans Néo Géo Nova, il revient sur son parcours, pas à pas.  

Dans « Confians », enregistré avec le groupe Weather Report,  il joue la basse, la batterie, les percussions, la guitare acoustique et le chant (en créole). Le titre sera repris par de nombreux artistes comme Miguel Bosé, Magnum Band et l’illustre Manu Dibango. Ci dessous, la version du groupe Weather Report, avec Mino Cinélu, sur l'album Sportin' Life. 

Le Live  

Orestes Aragon Cantero, le créateur de l’Orquesta Aragon, voulait créer une famille musicale. Il ne cherchait pas des virtuoses, mais des musiciens possédant de fortes qualités humaines, finalement, il a eu les deux. 

1999 dans les anciens studios de Radio Nova, la joyeuse bande de l’Orquesta Aragon, menée par Rafael Lay, fleuron de la musique cubaine, célébrait 60 années d’existence en fanfare. Dans leurs valises, entre les violons, flutes et basses, un album «La Charanga Eterna  », la formation éternelle, qui invitait la chanteuse de La Havane Omara Portuondo, le portoricain Cheo Feliciano et Papa Wemba, légende de la rumba congolaise. 

21 ans plus tard la formation traversant les âges existe toujours, on peut d’ailleurs saluer leur impressionnante longévité ! Leur secret ? Ils se passent le flambeau de génération en génération depuis 1939, année de création de leur « charanga », traditionnellement un ensemble musical composé de piano, violon, güiro, clarinette, flûte, contrebasse et timbales. 

Si la Charanga se cantonne normalement à la salsa cubaine et au cha-cha-cha, l’Orquesta Aragon a collaboré dans ses 80 années d’activité avec des artistes venant d’horizons éloignés des rues de La Havane, connectant ainsi Cuba avec le reste du monde, notamment ces dernières années, grâce au concours du label Lusafrica. Parmi ses rencontres, on note Cesaria Evoria, Afia Mala, Papa Wemba…

Replongez vous dans ce live splendide, grâce à la prise de son d'Isabelle Gornet.

Orchestra Aragon © Radio Nova
© Orchestra Aragon

Playlist de l’émission

Lido Pimienta - Te quéria ( Remix Chancha via circuito)

Chicco - I need some money

Harold Lopez Nussa- El buey cansao feat Cimafunk

Yuliesky Gonzalez - Timba Berlin-Habana

Bab'L'Bluz - Ila mata

Rocé - Changer le Monde

Mino Cinélu & Piers Peter Molvær - SulaMadiana

Mino Cinélu - Confians

Pierre Louiss - Vieux Neg' Paris

Orchestra Aragon Live à Nova en 1999 (El Paso de encarnaciòn + La Reina Isabel +  Asi son Boncò)

Néo Géo Nova est réalisé par Benoît Thuault et Christian Nzonta, assisté par Nabil Chafa, avec la participation, à la rédaction, de Jeanne Lacaille, Boncana Maiga, Richard Minier, Mino Cinélu, Annick Delefosse, Isadora Dartial, David Bola, Renaud Lioult au worldmix, Isabelle Gornet à la prise de son live, et à Nova.fr de Morane Aubert et Bastien Stisi. 

À la semaine prochaine dans Néo Géo Nova.   

Visuel © Las Maravillas de Mali  

 

 

 

 

 

 

 

Néo Géo Nova
Emissions

Néo Géo Nova

par Bintou Simporé
Le dimanche de 9h à 13h