Aller au contenu principal

Il était 1999, Nova disait « Stop La Violence »

Plongez dans les archives de Radio Nova.

En 1999, dans le Val-d’Oise, la mort d’un jeune de cité tentant de mettre fin à une bagarre déclenche le mouvement Stop La Violence. Un mouvement né à l'initiative du journaliste Christophe Nick, et qui sera relayé dans les pages de Nova Magazine et sur les ondes de Radio Nova.

Stop La Violence sur l’antenne de la station, c’est micro ouvert aux jeunes de toutes les banlieues de 14h à 18h. Ensemble, ils créent alors un manifeste.

Stop La Violence le manifeste est également soutenu à l’antenne par des emcees. Ce jour-là, dans le studio, une jeune rappeuse s’approche. Elle a sorti en cette année 1999 son premier disque, Premier mandat. C’est Diam’s en freestyle dans les studios de la Nova. 

En ce mois de mars 1999, l’antenne est ouverte, le studio devient un espace de dialogue, les jeunes de Beaumont, Sarcelles, et du collectif Prose Combat dans le XIXe débattent avec le ministre délégué de la ville Claude Bartolone et le secrétaire général du syndicat de la Police Jean-Louis Arajol.

Stop La Violence, c’était il y a vingt ans. Vingt ans et pourtant, ce manifeste fait aujourd’hui écho au cri d’alerte du professeurs du lycée d’Alembert à Aubervilliers. Dans une lettre ouverte au rectorat, il dénonçait ces derniers jours les violences que subissent élèves et professeurs. « Deux morts. En moins de deux mois ». À quand un Stop La Violence, deuxième étape ?

Visuel © Nova Mag

Nova la source
Emissions

Nova la source

par Isadora Dartial
le samedi à 18:00

money mark

1998, Money Mark au piano de Nova

... Nous interprète pour la première fois un classique de l'antenne