Aller au contenu principal

« Donnie Darko » de Richard Kelly

Le plus beau paradoxe temporel de Donnie Darko est d’être encore plus d’actualité aujourd’hui qu’à sa sortie.

Middlesex, Iowa, 1988. Donnie Darko est un adolescent de seize ans pas comme les autres. Introverti et émotionnellement perturbé, il entretient une amitié avec un certain Frank, un lapin géant que lui seul peut voir et entendre. Une nuit où Donnie est réveillé par la voix de son ami imaginaire qui lui intime de le suivre, il réchappe miraculeusement à un accident qui aurait pu lui être fatal. Au même moment, Frank lui annonce que la fin du monde est proche. Dès lors, Donnie va obéir à la voix et provoquer une série d’événements qui sèmeront le trouble au sein de la communauté...

Encore plus d'actualité aujourd'hui qu'à sa sortie en 2002, Donnie Darko ressort en salles.

Visuel © Donnie Darko 

Pop Corn
Emissions

Pop Corn

par Alex Masson

« And Soon the Darkness » de Robert Fuest et « Fright » de Peter Collinson

« And Soon the Darkness » de Robert Fuest et « Fright » de Peter Collinson

Dans les années 70, les cinéastes anglais laissaient tomber le flegme pour foutre la trouille.

« Queen & Slim » de Melina Matsoukas

« Queen & Slim » de Melina Matsoukas

Le noir est décidément une couleur qui interroge le cinéma américain. « Queen & Slim », lui renvoie des réponses bien senties.

"Adam" de Maryam Touzani

"Adam" de Maryam Touzani

A Casablanca, le chagrin des femmes console par des grands films.