Aller au contenu principal

La petite fille de Bob Marley prise pour une cambrioleuse dans un Airbnb

Victime d’une dénonciation raciste, elle envisage d’attaquer la police californienne.

Par Clémentine Spiler

Le 30 avril dernier, la réalisatrice Donisha Prendergast, petite fille de Bob Marley, quitte un Airbnb qu’elle a loué avec deux collègues et son assistante. Alors qu'ils viennent de charger leurs affaires dans une voiture, ils voient débarquer six officiers de police, et un hélicoptère qui survole la scène. On les informe qu’une voisine assure avoir vu « trois personnes noires en train de cambrioler une maison ». Seuls sont accusés Donisha Prendergast, Kelly Fyffe-Marshall et Komi-Oluwa Olafimihan, qui sont noirs : la voisine en question ne mentionne pas l'assistante de Prendergast, qui elle, est blanche. S'en suit une arrestation de 45 minutes pendant laquelle la police leur demande de justifier leur présence dans cette maison, qui n'est pas habituellement louée. Pour Donisha Prendergast, leur faute a été d'être « noirs dans un quartier blanc ».

 

A post shared by Donisha Prendergast (@iamdonisha) on

La jeune femme envisage de poursuivre en justice le département de police, et s’estime victime de discrimination. Elle insiste sur le fait que la situation aurait pu mal tourner si elle n’était pas un personnage public. Le département de police quant à lui, déclare n’avoir fait que suivre le protocole. « Je suis triste et agacée de voir que la peur prend le dessus dans le travail de service et de protection que font les policiers, au point que le protocole prend le pas sur leur discernement. Beaucoup ont souffert et beaucoup sont morts dans ce genre de situations », explique-t-elle.

Benjamin Crump, l’avocat de la famille de Trayvon Martin, dont la mort avait en partie déclenché le mouvement Black Lives Matter, a déjà fait des demandes de consultation de tous les documents nécessaires pour envisager des poursuites. 

La résonance est d’autant plus grande que des vidéos similaires se sont multipliées ces derniers jours sur les réseaux, laissant parfois entrevoir des situations bien plus violentes. À l’université de Yale, une étudiante a appelé les autorités pour réveiller et faire vérifier l’identité d’une étudiante noire qui dormait dans la salle commune de sa résidence. Dans deux restaurants différents de la chaine Waffle House, deux jeunes afro-américians ont été violemment arrêtés et immobilisés au sol par la police, à la suite d’un différent avec des employés.

« C’est arrivé aux bonnes personnes parce que Donisha, Komi et moi pouvons utiliser cette plateforme pour éviter que la situation ne se répète », a déclaré Donisha Prendergast à Billboard. «  Des arrestations de Waffle House à la dénonciation à Yale, on dirait qu’il n’y a rien qu’on puisse faire en tant que noirs, sans que quelqu’un n’appelle la police. » Et d'ajouter : « Mon grand-père est mort pour que tout le monde ait des droits égaux, mais même son héritage ne peut pas me protéger. »