Aller au contenu principal
La pop bizarre de Jockstrap

La pop bizarre de Jockstrap

Nouvo Nova : « Acid » de Jockstrap.

Par La programmation musicale

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente les coups de cœurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « Acid » de Jockstrap.

Une pop étrange paraissant tout droit sortie d’un film hollywoodien des années 50, décomposée puis passée à travers des filtres modernes, un peu comme du Blossom Dearie réarrangé par David Lynch et : c’est ce qu’évoque « Acid », nouveau titre du duo londonien Jockstrap. Un jeune projet au nom pour le moins étonnant (si vous n’êtes pas familier avec le terme, tapez « jockstrap » sur Google et vous verrez), récemment accueilli par le prestigieux label Warp, dont les signatures pop sont pourtant rares. Mais Georgia Ellery et Taylor Skye, instigateurs de Jockstrap, se moquent bien des genres et prend un malin plaisir à déjouer les attentes : dédié par Georgia à son frère, « Acid » est emplie de tendresse et d’émotion, soulignée par des cordes majestueuses et un piano ingénu que viennent perturber des élans électroniques. On a hâte d’entendre le reste de l’EP, à paraître plus tard cette année.

Visuel © Maxwell Granger