Aller au contenu principal
jurassic 5

L’anniversaire du jour : « Jurassic 5 Ep » des Jurassic 5

Le premier EP du groupe de la West Coast fête ses 23 ans aujourd'hui.

Par Sophie Marchand

Tous les jours dans Alpha Beta Nova (lundi au vendredi, 9h-13h), Sophie Marchand célèbre un anniversaire, d'une personne, d'un disque ou d'un événement.

Aujourd’hui on fête non pas un album mais un EP, une œuvre avec laquelle on a découvert un grand groupe : le premier EP de Jurassic 5 ! 

On est en 1997 en Californie, et deux groupes de musique, les Rebels of Rhythm et les Unity Committee qui sont dans le milieu depuis quelques années, décident de monter un groupe commun : et ce sera les Jurassic 5. 

Un groupe qui tranche un peu avec le rap west coast du début des 90's, incarné par la bande Compton, à savoir N.W.A, mais aussi par Snoop Dogg, Warren G, Nate Dogg. À l’époque on est plein dans la rivalité entre rap west coast et east coast qui divise les États-Unis, qui joue un peu à qui sera le plus ghetto, le plus gangster, le plus populaire aussi.

Un premier projet puriste qui se démarque 

Mais dans l’ombre de ces grands noms, il y a certains groupes qui n’ont pas tellement à cœur de faire du rap de cette manière-là en tout cas qui se veulent plus underground, moins gangsta, plus puriste. Les Jurassic 5, clairement, sont de ce bord-là. Et quand ils sortent leur premier EP, un projet plus court qu’un album qui sert souvent de carte de visite, et bien ils trouvent un public qui sans doute s’était un peu perdu dans le rap californien des années 90.

Un public qui veut du oldschool, du rap avec des instru fraiches, des samples fouillés, un hip-hop indépendant et funky à la manière des Roots, de Jeru the Damaja, d’Outkast, de Blackstar. Des groupes qui ne se ressemblent pas dans la forme mais qui essaient un peu de renouveler la dynamique du rap américain un peu enfermé dans cette rivalité Est-Ouest. 

Et même si c’est avec le premier album que Jurassic 5 va se faire remarquer vraiment à travers le monde, c’est quand même une prouesse de leur part de s’être démarqué et exporté avec un petit EP si indépendant. Et en même temps sur ce projet on entend un de leur titre qui est parmi les plus connus. Concrete Schoolyard, un sample parfait, des enchaînements de flow mélodiques, de la technique mais pas trop. Et une vibe incroyablement positive.

Visuel © Pochette de l'EP Jurassic Five ©