Aller au contenu principal
Montana Orchestra et son hymne disco

À l'aube de l'an 2000, le parrain du disco reste dans la place

Nova Classic : « I'm Still the Best » de Montana Orchestra.

Par Isadora Dartial.

Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tout bord qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « I'm Still the Best » de Montana Orchestra.

Un titre sorti par le Montana Orchestra, formation d’un musicien considéré comme l’un des parrains du disco. Vincent Montana Jr., compositeur, arrangeur, vibraphoniste, percussionniste américain connu au sein de la MFSB, section musicale d’une trentaine de musiciens basée dans les studios Sigma Sound au cours des années 70. Vince Montana a également fondé le Salsoul Orchestra, orchestre du célèbre de disco funk Salsoul records auquel on doit notamment le fameux “Runaway”.

Au début des années 80, il monte son propre label le Philly Sound Works label sur lequel il sort Heavy vibes en 1983, un classique de garage music. Au début des années 90, il commence à collaborer avec Kenny Dope et Louie Vega qui forment ensemble le duo Masters At Work et qui monteront plus tard le Nuyorican Soul, formation rendant hommage à leurs origines latines en 1997.  Deux ans plus tard,  il s’associe à l’une des DJ les plus en vogue de Philly, Reenie Kane qui chante sur ce morceau que l’on écoute aujourd’hui. 30 ans après ses débuts sous l’alias du Montana Orchestra, Vincent Montana jr, disparu en 2013, chantait « I’m Still the Best ».

Visuel : © Capture d'écran Youtube