Aller au contenu principal
Nouvo Nova : « Mi Niña » de Pira Pora

Le flamenco moderne de Pira Pora

Nouvo Nova : « Mi Niña » de Pira Pora.

Par La programmation musicale

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente les coups de cœurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « Mi Niña » de Pira Pora.

Le flamenco, on le sait, revenait récemment sous les projecteurs du monde entier grâce à une certaine Catalane. Face à la tornade Rosalia, qui dépoussiérait le genre traditionnel pour le pousser sur les pistes de danse, voici venir la douce brise Pira Pora.

Derrière ce nom inspiré par une chanson d’Elis Regina, un duo parisien composé d’Ines Di Folco et de Bengalá Saint-Pierre, deux amies réunies autour d’une « envie contrariée d’évasion ». Cette évasion, elles la trouvent dans les sonorités d’ailleurs, avec lesquelles elles jouent pour créer des chansons intimes et spontanées. Ainsi, sur « Mi Niña », c’est le son d’une guitare flamenco qui vient s’enrouler sous leurs voix — un sample emprunté (« comme un acte d’amour », disent-elles) à la mythique chanteuse gitane La Marelu. Selon les thèmes chers à cet art mystique et séculaire, Pira Pora chantent les amours déchues, les passions contrariées, sur un rythme urbain et langoureux. Un extrait de leur premier EP, à écouter la nuit en rêvant d’Andalousie.

Visuel © Bettina Pittaluga