Aller au contenu principal
le Berghain

Le mythique Berghain rouvre ses portes

En changeant tout de même un poil d'ambiance...

Par Morane Aubert et Mathilde de Capèle

Alors qu’en France, Jean Castex a annoncé que les clubs ne rouvriraient probablement pas leurs portes avant le mois d’avril 2021, en Allemagne, les boss du Berghain ont trouvé une petite pirouette pour rouvrir les portes de ce temple de la techno. 

Depuis ce mercredi, le Berghain est ouvert. Mais sur le dancefloor, pas de clubbers...  mais des œuvres d’art.

Face à la crise de la COVID, le mastodonte des nuits berlinoises a réagi. Exit le physio, les DJs, les danseurs. C’est pour admirer des toiles qu’on se pressera désormais aux portes du Berghain. 

C’est une initiative de Michael Teufele et de Norbert Thormann, les deux propriétaires du Berghain qui ont approché des collectionneurs d’art pour faire une exposition dans leur club. L’expo s’appelle Studio Berlin, et elle rassemble le travail de 115 artistes qui vivent à Berlin. La plupart des œuvres qui y sont présentées ont été réalisées pendant le confinement. L’idée c’est d’envoyer un message : la vie culture berlinoise vit toujours. 

La première œuvre que l’on voit sur place, c’est celle qui est affiché en grand sur l’enceinte du Berghain, une banderole sur laquelle on peut lire “Morgen ist die Frage”, “Demain est la question”.

 Faire vivre un club en lui trouvant une autre utilité que celle de faire danser les gens c’est une idée qu’on peut saluer… On peut imaginer que beaucoup d’autres clubs vont s’en inspirer pour assurer leur survie…

Tous les jours, Morane Aubert fait son Journal le plus cool du monde dans Super Nova, le programme de Marie Bonnisseau (lundi au vendredi, 17h-19h).

Visuel © Getty images - Schöning/ullstein bild