Aller au contenu principal
L’histoire d’un morceau : « Sbart ou Tal Adabi » de Mohamed Lamouri & Groupe Mostla

L’histoire d’un morceau : « Sbart ou Tal Adabi » de Mohamed Lamouri & Groupe Mostla

C’est l’histoire d’une reprise de Cheb Hasni, l’icône du raï romantique algérien.

Par Bastien Stisi

Depuis le métro parisien (la ligne 2 principalement), depuis le Zorba de Belleville, ou depuis la scène des Nuits Zébrées, Mohamed Lamouri traîne depuis des années son synthé, son spleen et sa sensibilité au service d’un raï underground, glorifié il y a quelques mois par le collectif La Souterraine et le Groupe Mostale (Baron Rétif & Conceptión Perez ne sont pas bien loin), grâce à qui ce Chanteur de Paris originaire d’Algérie (il est né à Tlemcen) a pu sortir son premier album, Raï underground.

Avec sa voix sortie du plus profond de lui-même, Mohamed chante ses propres morceaux, et reprend souvent les autres. The Eagles, Michael Jackson, et surtout Cheb Hasni, le chanteur algérien assassiné en 1994 dans des conditions encore mal connues. Son tube « Sbart ou Tal Adabi » est justement issu du répertoire de Cheb Hasni, et a atterri sur notre Nova Tunes 4.0. C’est ce morceau qu’il nous raconte dans les locaux de Radio Nova.

La NovaTunes 4.0, avec Varnish La Piscine, Bibio, The Specials, Trans Kabar, James Blake, Femina ou Genesis Owusu, compilée par les programmateurs de Radio Nova : Michael Liot, Guillaume Girault et Christian Nzonta.

Visuel © Mohamed Lamouri