Aller au contenu principal
Club Avant Seine

Lucie Antunes, Quinzequinze… Rock en Seine a dévoilé la programmation de son Club Avant Seine

Des lives à retrouver sur les réseaux sociaux du festival francilien.

Par Bastien Stisi

Depuis 2003, les Franciliens se réunissent chaque année du côté du Domaine national de Saint-Cloud au terme du mois d’août afin de profiter une dernière fois d’une tendresse estivale qui prend, ici, la forme d’un festival de renommée mondiale. À Paris, Rock en Seine, c’est le rendez-vous incontournable de pré-rentrée, celui que l’on note instinctivement sur nos agendas dès qu’il est possible de le faire.

Rock en Seine en 2020, et comme tous ces festivals que vous suivez et dont on vous parle chaque année, n’aura pas lieu ou en tout cas, Covid oblige, prendra une forme nouvelle. Pas de Rage Against the Machine cette année mais les projecteurs braqués sur un club très privé, réputé d’avant-garde, celui du Club Avant Seine, qui sélectionne chaque année des artistes jugés émergeants et qui mettra donc en avant cette fois-ci les lives de Lucie Antunes, de Michelle Blades, de Bandit Bandit, de Quinzequinze et de Structures. Les cinq lives seront enregistrés et filmés depuis le Domaine National de Saint-Cloud, et diffusés sur les réseaux sociaux de Rock en Seine.

De ces artistes, vous connaissez déjà quelques histoires. Celle de Lucie Antunes par exemple, ancienne batteuse de Moodoïd, d’Aquaserge, de Yuksek, multi-instrumentiste et percussionniste de talent qui, avec la sortie sur InFiné de l’album Sergeï (une « expression de pure liberté », comme elle le qualifie) proposait l’un des albums français les plus fascinants de ces derniers mois. Entendue aux côtés d’Aurélie Sfez pour une dérive en sous-sol et en plein air, vue en Nuits Zébrées côté Forez, vous entendiez son tube « Blue Child », pur joyau mélancolique, pure joie ludique, qui se noue et se dénoue sur diverses signatures rythmiques, en ascensions saccadées, en respirations émues, sur cette antenne.

À La Gaîté Lyrique, où les plus fidèles d’entre vous ont déjà sans doute pu vivre une Nuit Zébrée il y a quelques années, vous avez peut-être également vu cette année aux Inrocks Festival le collectif Quinzequinze, Français capable de faire de la musique avec tout et n’importe quoi et qui mêle aux idées de musique pop celle de l’électronique, du jazz, du reggae ou du punk. Un grand mix ? Il y a un peu de ça, oui.

Également au Club Avant Seine cette année : le quatuor amiénois post-punk Structures, l’indie folk tendre et bizarre de Michelle Blades (autrice de l’EP Nombrar las cosas, sorti en juin), le rock stoner, psychédélique et nécessairement plus dur de Bandit Bandit, et un rendez-vous pris : le terme du mois d’août afin de faire mieux connaissance encore avec cette #ScèneFrançaise qui incarne, déjà aujourd’hui, la scène de demain.

Visuel © Rock en Seine