Aller au contenu principal
MGMT, Altin Gün, MJ Cole…la NovaTunes 3.8 arrive !

MGMT, Altin Gün, MJ Cole…la NovaTunes 3.8 arrive !

Le meilleur du son Nova des six derniers mois.

Par La rédac

La NovaTunes 3.8, le meilleur du Grand Mix Nova des six derniers mois, sort ce vendredi 31 août. Pensée par nos programmateurs Guillaume Girault, Michael Liot et Christian Nzonta, la compile passe de l’afro-house à la soul modernisée, de la pop très indépendante à la disco des temps nouveaux, du revival hip-hop des 90’s à la cumbia hypnotique. Entre autres choses. Une sélection dont on vous présente une partie, ci-dessous.

Muzi, « People »

Né au coeur de l'Afrique subsaharienne mais installé à Londres, le collectif Beating Heart a pour but de promouvoir les projets de diverses communautés sud-africaines à travers la musique. Ainsi, en décembre, deux compilations paraissaient simultanément : la première recensant des field recordings effectués par l'ethno-musicologue britannique Hugh Tracey dans les années 50, la seconde comprenant des remix de ces enregistrements par des producteurs internationaux de tous bords, parmi lesquels on reconnaîtra par exemple Shawn Lee, The Busy Twist ou encore Throwing Shade. Sur cette dernière compilation, une folle découverte : Muzi, un ex-skateur sud-africain né près de Durban, devenu producteur et maintenant installé à Berlin. Adoubé par ailleurs par Stormzy ou encore Diplo, Muzi nous livre ce « People » dansant et ultra-moderne, faisant du neuf avec du vieux.

 

Kadhja Bonet, « Mother Maybe »

Née, selon sa bio Soundcloud, « en 1784 sur la banquette arrière d’une Ford Pinto », Kadhja Bonet a la facétie d’une enfant et la voix d’une reine. La Californienne qui nous avait fait grâce, l’année dernière, d’un premier album majestueux (playlisté sur nos ondes), revient déjà avec « Mother Maybe », premier extrait d’un deuxième disque, Childqueen. Le charme de Kadhja opère de nouveau, le funk en plus: sa voix nacrée s’étire et se multiplie sur un groove saisissant, jusqu’à atteindre le ciel, d’où Minnie Riperton, mère par filiation musicale,  l’entend peut-être.

MGMT, « When You Die »

On ne va pas mentir, on croyait les beaux jours de MGMT derrière eux. Les textures hirsutes de leur dernier album éponyme, sorti en 2013, servaient presque de cache-misère pour ce duo de Brooklyn, qui semblait vouloir rejeter l’efficacité des tubes planétaires d’Oracular Spectacular. Jusqu'à « Little Dark Age » et ses synthés gothiques annonçant un album pour 2018. Et surtout, à présent, « When You Die », sorte de fête foraine hantée aux arpèges menaçantes et aux paroles venimeuses (« Go fuck yourself / You heard me right / Don’t call me nice again »). On pense d’abord aux moments les plus sombres de The Cure, avant ce merveilleux break central, euphorique et léger comme une âme délivrée. Une exploration post-mortem reprise dans l’hallucinant clip sous acide qui l’accompagne.

Ric Wilson ; Kweku Collins, « Sinner »

Dans le sillon de Smino, le jeune rappeur Ric Wilson commence à se faire un nom sur la scène de Chicago. Passé par Young Chicago Authors, le programme de création artistique qui a aidé à lancer à peu près toutes les stars locales comme Chance The Rapper ou Vic Mensa, Ric est par ailleurs très investi dans l’activisme communautaire, aidant à développer son quartier de Southside. Il sort à présent BANBA, un deuxième EP à l’électronique ensoleillée, porté par le sautillant « Sinner », où l’on retrouve aussi un autre talent du coin, Kweku Collins.

Flavien Berger, « Brutalisme »

Le nouvel album du français Flavien Berger est prévu la rentrée prochaine chez Pan European Recording — soit trois ans après son surprenant premier disque Léviathan. D’ici là, on s'écoute en boucle les choeurs aigus et les basses lancinantes du mélancolico-surréaliste « Brutalisme », tout en se repassant, en boucle (temporelle) son dernier clip en date, celui de « Maddy la nuit ».

MJ Cole ; Kojey Radical, « Soak It Up »

Il y a de quoi se réjouir lorsqu’une légende revient en excellente forme. Vétéran du UK Garage (cette variante syncopée et tout à fait britannique de la house), MJ Cole est l’un des premiers à avoir introduit le genre dans les charts à la fin des années 90. Avec seulement deux albums à son actif, le Londonien a enchaîné les productions (pour Dizzee Rascal ou encore Mary J Blige) au fil des années, s’acoquinant avec les nouveaux talents du grime comme avec ceux de la pop. « Soak It Up » signe son retour au 2-step (le versant plus R&B du Garage), qu’il modernise avec subtilité et efficacité: au micro, le poète Kojey Radical, l’un des rappeurs anglais les plus prometteurs du moment.

 

Altin Gün, « Goca Dünya »

Avec Altin Gün, c’est un véritable voyage sonore et spatio temporel qui s’invite à nous. Direction les années 70 au bord des rives du Bosphore. La Turquie est alors en train de changer, de se moderniser, de sortir d’un passé auto-centré pour s’ouvrir petit à petit sur le reste du monde. Une jeune génération est en train de chambouler les codes, de ne pas forcement s’occidentaliser à tout prix mais de devenir ce pays d’entre deux continents, d’entre deux civilisations. Cette jeune génération est représentée par des chanteurs et des musiciens tels que Barış Manço, Erkin Koray, Selda Bagčan ou encore Neset Ertas, qui vont véritablement introduire le rock en Turquie, lui donner un nom celui de Rock Anatolien, un rock, reprenant les classiques de la musique populaire et leur donner une seconde vie. C’est l’âge d’or de la musique turque, et c’est à cet âge d’or, littéralement puisque c’est sa traduction en turc, qu’Altin Gün rend hommage aujourd’hui. Faire revivre le passé dans le présent en créant une musique du futur, une musique psychédélique qui parle aussi bien aux danseurs d’aujourd’hui qu’aux fantômes du passé, une musique qu’Altin Gün arrive à prolonger sans jamais la trahir, et c’est tant mieux car elle garde ce coté magique, mystérieux, émouvant et orgasmique à la fois.

La sortie de la NovaTunes 3.8 est imminente. Les plus impatients peuvent d'ailleurs la pré-commander, en attendant vendredi.

Guy One • Ric Wilson • Kadhja Bonet • Flavien Berger • MGMT • Muzi • Madison McFerrin • James Hunter Six • Peggy Gou • Cosmo Sheldrake • Lindigo • MJ Cole • Nicola Són • Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp • Altin Gün • Jonny Faith • Da Break • Bon Voyage Organisation • Chancha Via Circuito • Mildlife • 

NOVATUNES 3.8 | Nova Records • Wagram
Sortie le 31 août en CD & DIGITAL