Aller au contenu principal

C’est l’été by Microclimat | Marseille

Samedi 11 mai au Chapiteau - La Belle de Mai en après-midi, soirée et bien plus tard

11 mai 2019
Par Baba Squaaly
Microclimat

Collectif parisien, Microclimat revendique une autre idée de la fête et pour cause, ils viennent de la teuf, la vraie, celle qu’on fait autrement, librement, pour le plaisir avant tout ! Ils ont la quarantaine et quelques heures de tawa au compteur. Ils ont la quarantaine et ne sont pas blasés pour un sou. Faut dire ce n’est pas le sou qui les attire quand ils organisent leurs fêtes (pas moins de 45 fêtes en 7 ans) dans des lieux insolites, des lieux délaissés, des lieux en plein air, des lieux sans toit ni loi autres que celle du kif, du bon vieux plaisir, des lieux en marge, des clairières dans les bois, des bateaux, des lieux qui permettent un continium d’envies et de plaisirs variés, des lieux qui permettent aussi à des parents de venir avec leur minots, parce que « c’est ça aussi la fête, parents et bambins ensemble dans l’après-midi, avant de la continuer plus tard entre adultes consentants » commente Antoine Calvino, un des initiateurs de ce collectif. Puisque le profit n’est pas leur motivation, tout le monde est appelé à participer, chacun pouvant être bénévole si il le souhaite. Ce n’est pas une obligation, juste une opportunité offerte à chacun.

 

La Fête comme un cadeau

Samedi 11 mai, ils quittent leurs bases parisiennes et déboulent à une quinzaine au Chapiteau de la Belle de Mai pour une aventure unique, à la bonne franquette… Plus tard durant l’été, ils iront à Bordeaux en juillet et à Rennes à la mi-septembre. A chaque fois, l’argent récolté sert aux déplacements et à l’hébergement de l’équipe. C’est qu’il y en a du monde sur la route. Des logisticiens professionnels patentés de la fête par exemple, mais aussi, pour cette escale marseillaise : Valérie Guibert qui avec de vieux jouets, des serre-tête et des pistolets à colle, invente avec les enfants présents de ludiques bijoux à tête souvent réquisitionnés par des mamans jalouses, un atelier dessin proposé par Mme Pea, une expo de planches de la BD Striptease de la dessinatrice Emma Subiaco présente à Marseille, une épicerie et un bar bio, les bijoux en chambre à air de Miss Goomy… Une dizaine d’ateliers au total sont annoncés pour l’après-midi au Chapiteau, dont un stand de vente de disques et de badges, un stand de massage à prix libre… « Jeanne Caldin, Audrey Fosseprez et Hilary Galbreaith, 3 copines trentenaires et plasticiennes passées par les Beaux-Arts, boucleront à Marseille, une virée artistique en Europe de l’Est (Roumanie, Hongrie…), créant ici à Marseille quelques dernières œuvres et présentant par la même occasion leurs récents travaux.

 

Pour ce qui est de la musique, ces vieux teuffeurs, ces DJs (Tony Flirt, Christophe Hannequin, DJ Là-bas…) ont pris de la bouteille, de bonnes bouteilles. L’apéro se joue sur fond tropical entre bossa, reggae, calypso… Plus tard, place au funk, à la disco à la house et à la techno comme un doux glissement vers le plaisir ultime, vers l’acid, histoire de retrouver ses vieux réflexes et d’exploser le compteur à bpmen toute fin de soirée. Ses sets sont accompagnés d’images projetées par deux VJ : Ronald Poppers  et Karina Junkfood

 

 

 

C’est l’été by Microclimat au Chapiteau – La belle de Mai (38, traverse Notre Dame de Bon Secours – 13003 Marseille– le 11 mai de 16h à 4 du mat’. Avant 21h : 4 €, après 21h : 5 €. No chèque, no CB