Aller au contenu principal

Festival Européen du Film Court #34 I Brest.

Une belle et longue semaine de courts métrages dénichés aux quatre coins de l'Europe.

25 octobre 2019
Par captain -xxx-
Une belle et longue semaine de courts métrages dénichés aux quatre coins de l'Europe.

Entre le 12 et le 17 novembre, ne les cherchez pas, ils seront à Brest !

Qui donc ? Toutes vos copines et amis, accros au septième art, au pep's, à la concision, l'audace, la créativité ébouriffée, ravis de voir un vent de fraicheur venu de toute l'Europe s'engouffrer dans les salles obscures à l'occasion du 34ème Festival Européen du Film Court de Brest !

Je vois que ça vous tente, d'autant que vous avez un petit peu peur de vous retrouver tout seul pendant une grosse semaine... Pourtant vous hésitez encore, je vous sens tout prêts à me sortir l'argument massue :

"Je peux pas, j'ai piscine !"

Et bien c'est raté ! Aucune excuse valable cette année puisque la soirée d'ouverture sera justement placée sous le thème de la piscine !

Une sélection inaugurale alternant petits et grands bains, chorégraphies somptueuses ou nage avec bouées, fiestas décadentes ou plouf fatal, corps de rêve ou bourrelets décomplexés,   bref un vrai régal pour tous les fous de bassins.

23 films sur la ligne de départ pour la compétition européenne, qui vous permettront de croiser entre autres, des astronautes ricains paumés au milieu de moutons islandais, un bla bla car danois bien flippant, une identité sexuelle espagnole sortant du  flou ou les états d'âmes d'un garde frontière allemand façe à l'afflux de clandestins.

13 courts pour la sélection française, riche en champs de colza, drag queens tamponneuses, braqueurs de camions, pervers narcissiques, dévoreuses d'automobiles, emballeuse de sacs ou décédées revenues à la vie pour profiter d'un dernier bain de mer, sans oublier quelques fantômes sortis du placard.

8 pour la (toujours très attendue) sélection OVNI  entre ballerines Sàmies, hallucinations à Vegas, Satan en marche arrière, Christ déclouté, stakhanoviste de l'aspi,  castration bien méritée et, ce qui ne gâche rien, décorative et de bon goût.

8 encore pour la Breizh sélection, ses sirènes et ses noyées, son "ici" et son "là bas", son président de la République en pyjama au fond des bois et ses djihadistes au bout du fil...

Soit plus d'une cinquantaine de films en compétition, c'est le jury qui ne va pas chômer ! Le jury, parlons en : on y retrouve l'actrice Marie Bunel, Tatiana Vialle directrice de casting, Valérie Leroy et Benjamin Busnel réalisateur et trice ainsi que Mike Ponton de Dyonisos qui compose aussi pour le cinéma et le théâtre...

Ce n'est évidemment pas tout : Le Off est bien tentant avec quelques pitchs qui font saliver et une belle proposition en films d'animation. Les kids, comme chaque année, sont outrageusement gâtés qu'ils aient deux ou treize ans. Les séances "Rencontres" et "Évènements" ont de quoi faire perdre la boule entre Suisses guedins, avant première de future série culte 100% pur beurre, Mash Up à gogo, les 30 ans de "Bref", la carte blanche au fondateur Olivier Bourbeillon et forcément, j'en passe...

Remise des prix, samedi 16 à 20h au Grand Théâtre, mais ce ne sera pas le clap final pour autant puisque les oeuvres primées seront à nouveau diffusées le dimanche après midi.

Vous en avez la tète qui tourne ? Voyez y plus clair en filant sur le site du festival et en potassant gaiement l'intégrale !

(Et bien sur, comme chaque année, il y aura du direct à la pelle dans le poste grâce à nos valeureux collègues de Fréquence Mutine et Radio U).