Aller au contenu principal

La Rumeur + projection « Les derniers parisiens » de Hamé et Ekoué | Gignac

Date unique 2019 en France au Sonambule vendredi 18 janvier 2019 !

4 janvier 2019
Par Annick Delefosse
La Rumeur + projection « Les derniers parisiens » de Hamé et Ekoué | Gignac  Date unique 2019 en France au Sonambule vendredi 18 janvier 2019 !

Auditeurs, auditrices du 92.4 si vous ne connaissez pas encore le Sonambule eh bien en voici l’occasion! Ouvert début 2006, l’espace culturel de Gignac, qui a pris le nom de Sonambule à l’automne 2012. Il est doté d’une belle scène de 140 m², une salle de 250 places en configuration assise totale à 680 debout, avec une salle d’expo de 100 m² et un joli patio à ciel ouvert...
Ce lieu de diffusion du spectacle vivant est dédié plus particulièrement aux musiques actuelles. Il organise chaque année la production de concerts et spectacles pour tous les publics. Le tout à 20 minutes de Montpellier!


 Les fans qui suivent la Rumeur depuis une décennie savent qu'il s'agit d'un groupe à part dans le paysage du rap français. L'intégrité, l'indépendance et l'engagement radical sont autant de principes qui les ont toujours guidés. Il est l’un des rares groupes de rap français issu de la scène underground à pouvoir se vanter d’avoir joué à l’Olympia.

La Rumeur s’est  formé exactement comme son nom l'indique c’est à dire à partir de petits riens qui, assemblés, donnent un quelque chose de puissant, entêtant, insaisissable… Début des années 90, Mohamed Bourokba pour l'état civil quitte son Perpignan pour Paris. "J'étais partout, à tous les concerts, toutes les scènes, toutes les manifestations. Je voulais tout grailler". Partout où il se rend, Hamé croise Ekoué Labitey, ce jeune mec qui semble vivre exactement comme lui. Mêmes goûts, mêmes lieux, mêmes idées. Hamé et Ekoué se rapprochent. La Rumeur est née, sans même dire son nom.


Indé style! La Rumeur a toujours assuré ses arrières. Hamé et Ekoué sont deux "têtes", universitaires diplômés, l'un de la prestigieuse école de cinéma de New York la Tisch School of the Arts, l'autre de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris. A part une réputation d'être de sacrés relous en affaires, il semblerait bien que La Rumeur ait réussi ce pari aucun nul autre qu'eux mêmes aurait pu imaginer à l'époque. C’est pas seulement du rap. C’est un projet culturel, une boite de prod qui leur permet d'assurer ses tournées en indé, de produire ses albums. Après avoir produit et réalisé des documentaires, des courts-métrages et des films  dont "Les Derniers Parisiens" (2017), Hamé et Ekoué, déversent leurs mots et leurs maux dans un livre "Il y a toujours un lendemain" (éd. de l’Observatoire novembre 18.) Ils y décrivent l’arrivée en France de leurs parents, venus d’Algérie et du Togo dans les années 1950 et 60, et cet héritage qui donnera naissance à leur "rap de fils d’immigrés". Ils racontent leur découverte du hip-hop, venu des États-Unis tel un "droit de réponse" inespéré aux clichés sur les banlieues relayés dans les médias de l’époque. Et ils évoquent, bien sûr, les coulisses du procès en diffamation long d'une décennie, qui les a opposés à Nicolas Sarkozy…


Les flows lourds, pesants et acérés, la Rumeur revient sur scène pour une date exclusive au Sonambule avec en première partie leur film en projection « Les derniers Parisiens » (1h45) qui narre la vie d’un bar, sis boulevard de Clichy, à travers le portrait de deux frères que tout oppose… Avec Reda Kateb, Slimane Dazi, Mélanie Laurent, Constantine Attia, Bakary Keita, Willy L’Barge.   


Des places sont à gagner grâce au mot de passe de la page Facebook Nova Aime !

21h (-18 ans : 5€, abonné : 10€, réduit : 12€, normal : 15€) Bar & Restauration sur place dès 19h

Le Sonambule,  Musiques Actuelles Gignac / Vallée de l'Hérault, 2, Avenue du Mas Salat 34 150 Gignac. T. 04 67 56 10 32. Infos & billetterie : ici