Aller au contenu principal

Siêm à La Méson | Marseille

Neo-berberian et folknomade

22 mai 2019
Par Baba Squaaly
Siêm

Les premiers émois musicaux de Siêm sont urbains, urbains et inspirés pour ne pas dire mystiques, entre soul et néo-soul. C’est son terreau; là où ses premiers textes tout en anglais ont fleuri sur des pages quadrillées, juste accompagnés par des mélodies envolées, légères, de sa bouche. Aventure dilettante à ses débuts, acoustique et solitaire, elle prend un sens plus affirmé après la rencontre du guitariste Christophe Isselée. Ensemble, ils construisent alors un premier cocon, un écrin à l’univers hybride de la chanteuse. Siêm utilise les mots “neo-berberian” et “folknomade” quand elle cherche à préciser les contours musicaux de ses chants incarnés qu’elle écrit et interprète désormais pour certains en arabe, aussi. « Folk pour les origines berbères et nomade pour la liberté et la poésie » précise-t-elle avant même qu’on lui demande quoique ce soit. « Ça parle d’amour, d’exil et de liberté » ajoute-t-elle dans la foulée. Rejointe il y a quelques mois, par le guitariste Labo Klandestino (The Crush, Mofak) et plus récemment par Florent Sallen (King Krab) à la batterie, la chanteuse à l'âme habitée présentera accompagnée par ses trois mousquetaires, les titres de #BlackSheepColorist, son premier E.P paru il y a quelques mois, ainsi que quelques inédits. Invitée exceptionnelle sur ce concert, la pianiste Hélène Niddam partagera un titre avec eux.

 

Le 24 mai à 20h30 à La Méson (52, rue Consolat - 13001 Marseille). 10€ + adhésion annuelle 3€. Ouverture des portes 19h30.