Aller au contenu principal

Un appel d’offre aux artistes pour réinventer le Paris underground

Ça promet.

Par Clémentine Spiler

Le 23 mai, la Marie de Paris a lancé la deuxième édition du concours « Réinventer Paris », qui s’intéresse aux sous-sols de la capitale. L’Hôtel de Ville a sélectionné 34 sites, et lancé un appel d’offre aux artistes, architectes, urbanistes qui voudraient les réinventer. 

Le but ? Donner un coup de jeune à des endroits oubliés de la capitale, notamment les « stations fantômes » comme la station de métro Champ de Mars, ouverte en 1913 et fermée en 1939 faute de fréquentation. 

Parmi les autres sites, la Gare des Gobelins dans le 13ème arrondissement, le garage Renault de la rue Amelot dans le 11ème, un ancien cabaret dans le 6ème…

Mais aussi La Main Jaune, l’ancienne discothèque mythique du 17ème dans laquelle Sophie Marceau faisait ses premiers pas - en patins à roulettes - dans La Boum en 1980.

« Nous refusons un Paris vitrifié par la nostalgie ou, à l’inverse, noyé dans un mouvement contemporain d’uniformisation », affirme la Mairie de Paris sur son site. Les projets devront être ambitieux, originaux, mais aussi écologiques.

Certaines stations de métro ont déjà été réhabilitées, temporairement, à l’occasion d’expositions. Par exemple, en 2008, la station Croix-Rouge (fermée depuis 1939), lors de l’exposition L’enfer de la bibliothèque, Eros au secret à la BNF. 

Visuels : (c) DR