Aller au contenu principal
Ouai Stéphane

Ouai Stéphane sort une compilation... D'outros.

Quinze « fins de morceaux » regroupés sur une compilation. OK Ouai Stéphane !

Par Morane Aubert et Mathilde de Capèle

Ouai Stéphane, c'est un producteur de musique électronique français assez barré. Donc on l'aime beaucoup, sur cette antenne. On vous en parlait en 2019 juste ici, et si vous êtes un ancien (et que vous résidiez alors en Auvergne), vous l'avez peut-être croisé lors de nos Nuits Zébrées.

Aujourd'hui, Ouai Stéphane sort une nouvelle compilation, Ouai Thats What I Call Outros, composée... d'outros. 

« Outro », c'est l'inverse d’« intro », et on ne trouve donc que des fins de morceaux sur cette compilation. Quinze fins de morceaux, pour être précis, empruntés à Jacques, Clanbaster ou encore Faune. Les extraits durent entre 3 et 20 secondes. Il a dit à propos de cette compilation qui, nécessairement, fera date : « les outros, c'est un peu la partie oubliée de la musique ». Plus maintenant, grâce à Ouai Stéphane. 

Tous les jours, Morane Aubert fait son Journal le plus cool du monde dans Super Nova, le programme de Marie Bonnisseau (lundi au vendredi, 17h-19h).

Visuel © Eliott Bossé