Aller au contenu principal
Nova Classic : « Paid In Full » d’Eric B. & Rakim (« 7 minutes of madness » Coldcut remix).

« Paid In Full » : un remix aussi classique que l’original

Nova Classic : « Paid In Full » d’Eric B. & Rakim (« 7 minutes of madness » Coldcut remix).

Par Isadora Dartial

Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tout bord qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Paid In Full » d’Eric B. & Rakim (Coldcut remix).

Et c’est un classique qui nous replonge dans les années 80 dont me parlait Loïk Dury, ancien programmateur de la station. Radio Nova est alors le seul haut-parleur pour le rap. Dee Nasty y animera dès 1988 son émission Deenastyle tous les vendredis. Dans cette émission, on y entendra notamment cet énorme classique issu d’Eric B and Rakim, légendaire duo du Queens sorti un an avant sur leur premier album Paid In Full

Sur Nova, on joue le remix par les Anglais de Coldcut, un remix qui annonce la couleur : « 7 minutes of Madness », devenu aussi classique que l’original. Un remix qui ajoute encore quelques samples à l’instru d’Eric B déjà bien fournie, puisqu’on y trouve à la ligne de basse un hit des années 80, « Don’t Look Any Further » de Dennis Edwards et Sieda Garret, qui servira d’instru à de nombreux emcees.

Mais aussi le « Change the Beat » de Besides ou encore un titre de The Soul Searchers. On est déjà sur une bonne base, en Angleterre, un autre duo, de musique électronique, Coldcut s’est fait remarquer pour son art du sampling. On les charge du remix de ce « Paid In Full », où ils introduisent des dialogues de film, et surtout la voix d’une star israélienne, Ofra Haza qui marie dans les années 80 les chants traditionnels yéménites à la pop, notamment dans cette reprise d’un poème du XVIIe siècle « Im nin' alu », un morceau devenu, là encore, un hit.

Coldcut l’intègre au morceau d’Eric B and Rakim, un remix qui à lui seul raconte l’histoire et les intérêts musicaux de la Nova, l'enthousiasme pour le rap, l’amour de sono mondiale et du jazz. Tout y est.

Le Nova Classic, c'est aussi en podcast.

Visuel © capture d'écran YouTube