Aller au contenu principal
Nouvo Nova : « Dairy Adventure » d’OTTO

On part à l'aventure avec l'électronica bizarro-pop d'OTTO

Nouvo Nova : « Dairy Adventure » d’OTTO.

Par Michael Liot

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente les coups de cœurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « Dairy Adventure » d’OTTO.

La musique d’OTTO nous rend nostalgique des B.O. de Skins et de l’époque où Brooklyn était le centre du monde.

Il y a un petit goût de l’electronica des années 2000 chez ce mystérieux musicien situé entre New York et Londres, dont le nouvel album Clam Day  nous ravit. On sait peu de choses sur lui, si ce n’est qu’il a trouvé refuge chez l’un des labels les plus cool du moment, PLZ Make It Ruins, fondé par un autre curieux personnage : le producteur anglais Vegyn. Tout comme ce dernier, OTTO est très fort pour entourer ce qui aurait pu être de simples chansons pop d’arrangements électroniques bizarroïdes et jouissifs. On pense successivement, à l’écoute de l’album, à Animal Collective, à Aphex Twin, à Matthew Herbert. Bref, à de très bonnes choses. Et si, honnêtement, tout l’album vaut l’écoute, on a un faible pour cette « aventure lactée » (Dairy Adventure) au refrain accrocheur — un brin naïve, un brin mélancolique, totalement addictive.

Visuel © pochette de Dairy Adventure d'OTTO