Aller au contenu principal

Dans le Jargon : « LOVÉS »

Toutes les semaines, dans BAM BAM, on vous explique ces expressions que l’on entend toujours sans jamais les comprendre.

On ne va pas se mentir, le Dans le Jargon d’aujourd’hui surfe un peu sur la tendance. On vit tout de même une sacrée époque chers auditeurs. Depuis deux semaines, tout le monde parle de PNL, même BFM, même The Guardian, même The Michigan Daily. Puisque ce sont des médias généralistes, les journalistes qui parlent globalement des choses assez basiques sur le duo des Tarterêts. Ils commencent souvent par la fameuse « Mais savez-vous ce que PNL  veut dire ». Oui, on le savait : PNL ça veut dire « Peace N Lovés ». Mais on dit « lovés » ou « loves » mais pas « lovesse ». Justement, ça nous a donné envie d’aller plus loin. On s’est donc demandé d’où provenait ce drôle de mot que LCI n’arrive pas encore à prononcer ? Bon, on part du principe que mal de nos auditeurs et internautes savent que les lovés, ce sont les thunes.

Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que ça vient du romani : « lovés », c’est le pluriel de « lovo ». Cela signifie tout simplement de l’argent. La linguiste Aurore Vincenti a très bien raconté l’histoire de ce mot dans son livre Les Mots du Bitume, elle nous apprend par exemple qu’en argot hongrois on dit aussi « lové » pour parler de fric. Le terme « lové », on l’entend dans le rap français depuis des années. En 2007, Flynt l’a chanté par exemple dans son « 1 Pour la Plume » :

Ce qui est assez fou, c’est que lovés n’est qu’un mot parmi tant d’autres pour parler de l’argent. Clairement, vu que 80% des paroles de rap parlent des lovés qu’on n’a pas, ou encore de la caillasse qu’on va amasser, un nombre incalculable de jolis mots d’argot existent pour en parler. Selon d’où l’on vient, selon ce que  l’on veut dire, on peut parler de blé, de gent-ar, de caramel, de mula, de biff, de thune, de bifton, de pèze, de briques, de she-ca, etc.

Plutôt que de lister tous les termes, on se demande comment les rappeurs parlent d’argent et, surtout, pour en dire quoi ? Soyons un peu manichéens. Il y a d’abord le point de vue du manque, quand on n’a pas d’argent, on y pense. C’est pour ça qu’on se lève, pour coffrer de la monnaie, monter un business et passer des jours tranquilles. En 2015, PNL résumait bien la chose : « La vérité c’est qu’j’suis autant obsédé par l’argent que j’suis totalement pété ».  De la même manière, Josman ne pense qu’à ça, Koba La D aussi, Joke (Ateyaba), SCH, Hamza : une grande partie de la nouvelle génération assume son obsession pour les billets. C’est très américain, très ego trip.

Chez les anciens, c’était moins fréquent, même si Booba est le plus décomplexé de tous et qu’en 1996, Ideal J y allait déjà franco avec leur morceau : « Je Dois faire du Cash »

Il y a une tout autre manière de parler de la thune. Un peu plus répandue chez les O.G., ils rappellent que l’argent ne fait pas le bonheur, autre mentalité, autre discours. Cela a l’air simpliste dit comme ça, mais il y a beaucoup de morceaux de Kery James, de Youssoupha, d’IAM, de la Fonky Family ou plus récemment de Nekfeu qui rappellent qu’on peut passer sa vie à chercher de l’argent sans trouver le bonheur. Mine de rien, PNL eux-mêmes semblent être un peu revenus sur leur goût pour les lovés. Dans leur dernier album, ils le disent très bien : ce n’est pas le succès ou l’argent qui ont fait leur bonheur. « Je suis triste comme d’hab - les années passent comme la galère, j’rêve toujours de cette maison sur la mer - j’sors un sourire je me dis qu’il est faux c’est pas normal d’être si malheureux ».

Pour notre part, entre les deux points de vue, on a envie de jouer la carte du rap conscient, du rap à message en vous jouant NTM qui va même plus loin encore avec le titre « L’Argent Pourrit Les Gens ».

Dans le Jargon, tous les mercredis dans BAM BAM, le Bureau des Affaires Musicales de Radio Nova, animé par Sophie Marchand et Jean Morel et réalisé par Malo Williams, du lundi au vendredi sur Nova.

Visuel : (c) Nova

Dans le Jargon
Emissions

Dans le Jargon

par Sophie Marchand & Jean Morel

Dans le Jargon : « IT'S LIT »

Dans le Jargon : « IT'S LIT »

Chaque semaine, dans BAM BAM, on vous explique ces expressions que l’on entend toujours sans jamais les comprendre.

 Dans le Jargon : « ABEG »

Dans le Jargon : « ABEG »

Chaque semaine, dans BAM BAM, on vous explique ces expressions que l’on entend toujours sans jamais les comprendre.

Dans le Jargon : « COCKNEY »

Dans le Jargon : Le « COCKNEY »

Chaque semaine, dans BAM BAM, on vous explique ces expressions que l’on entend toujours sans jamais les comprendre.