Aller au contenu principal

Playboi Carti et Lil Uzi Vert ont « 100 morceaux encore inédits »

La revue de presse musicale du 1er août 2018.

Le site hypebot.com nous parle du meilleur festival au monde : Iceland Airwaves, en Islande, du 7 au 10 novembre. Ce festival qui vit quand il fait froid, humide, nuit, nous forçant à nous jeter dans la chaleur des petites salles de concert de Reykjavik. Iceland Airwaves promet la parfaite égalité d'artistes hommes et femmes dans sa programmation. C'est le premier festival à faire ça en dehors des Etats-Unis. Cette décision, nous dit hypebot, fait suite à l’initiative Keychange : 109 festivals de musique se sont engagés, en septembre dernier, à promouvoir l'égalité des sexes, avec pour objectif l’égalité d'ici 2020. À propos, le groupe Between Mountains est programmées au festival Iceland Airwaves. Between Mountains c’est deux adolescentes surgies tel un geyser des fjords lointains islandais. Elles sont originaires de deux fjords différents, nous apprend le site du festival et ont remporté le « Músíktilraunir », concours islandais de groupes en avril dernier.

Les rappeurs Playboi Carti et Lil Uzi joignent parfois leurs voix et leurs forces. Que ce soit sur l’album de Carti, les titres « wokeuplikethis* » ou « Shoota », ou sur Soundcloud, le titre « Bankroll ». Productivité maximale ou vantardise exceptionnelle ? Playboi Carti et Lil Uzi Vert ont 100 morceaux encore inédits, selon Carti lui-même. C’est le site the fader qui nous rapporte l’info. À l’antenne de la radio REAL 92.3, Carti a expliqué que les titres déjà publiés n’étaient qu’une infime partie de leur travail ensemble.

Bien avant Peter Jackson, les Beatles ont voulu adapter le Seigneur des anneaux au cinéma, dans les années 1960. C’est NME, le New Musical Express qui en parle. Les Beatles auraient approché Stanley Kubrick pour réaliser le film. Paul McCartney souhaitait jouer Frodo, évidemment. Ringo Starr et George Harrison espéraient jouer respectivement Samwise Gamgee et Gandalf. John Lennon aurait lui souhaité être Gollum. Je regarde la date. On n’est pas le 1er avril. L’info doit être vraie ! Le groupe n’a finalement pas eu la permission de l’auteur, JRR Tolkien; qui n’aimait pas trop l’idée des Beatles dans la Vallée de Mordor. Mais pourquoi ?! C’est à lire dans NME.

Gonzaï, sous la plume de Vernon, s’arrête sur l’album de Ty Segall et White Fence, Joy. Chef-d’œuvre pop. Presque deux mois que je me trimballe ces deux mots à propos de Joy, le nouveau disque de Ty Segall et Tim Presley, alias White Fence. Pas moyen de trouver autre chose, même après une orgie d’écoutes. Le casque sur les oreilles, je suis déjà devenu cinglé cent fois. Chef-d’œuvre pop. Merveille des arrangements, intensité rock OK, mélodies so perfect, dérapages, syncopes et prod weirdo, ballade rêche à la sèche, batterie qui entre et lance une orfèvrerie de studio derrière un solo so lazy, comme si le process n’était pas déjà si éculé : les mecs sont à peine trentenaires et font comme si leurs prestigieux aînés n’avaient pas déjà tout dit. Une déclaration d’amour et un cri de joie pour Joy, de Ty Segall et White Fence. Ty Segall qui, dans Magic Revue Pop Moderne dit : « je n’ai pas vraiment envie de continuer dans le rock ». Ah.

Alors que Richard Gotainer lui, l’affirme : ce n’est pas à 70 ans que je vais faire du rap. Dans Gonzaï toujours, on se pose la question, dans un style très Gotainer : Il était où, hein ? Dix ans qu’on n'avait pas trop vu le pépère. À 70 balais, voilà qu’il revient mettre une pièce dans un flipper qui a fait vibrer la France des années 1980 au début des années 2000. Auréolé d’un flou artistique aussi épais que ses cluques, le chanteur d’origine polonaise a surfé tout fou fou sur une idée toute singulière de la chanson française. En interview dans le magazine, il ne se prend pas pour Mozart : « Je suis un amuseur, un fantaisiste. Je fais des trucs pour amuser la galerie ». L’album s’appelle Saperlipopette.

Visuel (c) capture d'écran Youtube / « wokeuplikethis* » / Playboi Carti ft. Lil Uzi Vert  

La revue de presse musicale
Emissions

La revue de presse musicale

par Armel Hemme
Du lundi au vendredi à 9h40