Aller au contenu principal

Nina Simone la frenchie

Nina Simone en France, c’est l’empreinte indélébile de son génie musical dans l'hexagone, un disque rare et ses derniers automnes.

C'est une reprise de Jacques Brel qui a ouvert à Nina Simone les portes du marché francophone : "Ne Me Quitte Pas". La France aimait Nina et Nina aimait la France : sa culture, ses cafés, sa langue et sa haute-couture. D'ailleurs si Eunice Waymon est devenue Nina Simone, c'est en hommage à l'actrice Simone Signoret, qu'elle adorait. La diva s'installe en France, en Provence. Et si elle ne va pas très bien à cette époque-là - une bipolarité diagnostiquée très tardivement, elle enregistre un disque méconnu à Paris en 1982, Fodder On My Wings, et offrira aussi à son public français des concerts et des colères mémorables !  A un ami, elle aurait dit : "je mourrai à 70 ans parce qu'après, ce n'est que de la douleur". Prophétique. En clair-obscur, la musicienne renaîtra un temps avant de s'éteindre à l'âge dit, le 21 avril 2003 à Carry-le-Rouet. Nina Simone en France c'est bien plus qu'un nom de rue ou de conservatoire, c'est l'empreinte indélébile de son génie musical et disons-le franchement : Nina Simone fait partie de la culture française.

Une série de Jeanne Lacaille, réalisée par Benoît Thuault.

Visuel © Getty Images / Jean-Marc LOUBAT

Nova Stories
Emissions

Nova Stories

par Rocé, Jean-Michel Espitallier, Isadora Dartial, Sophie Marchand, Camille Diao, Christophe Payet Michael Liot,
du lundi au vendredi à 12h30

Nina Simone au piano

Nina Simone, pianiste virtuose

Grande Prêtresse de la Soul, Éternelle Voix du Jazz, Reine du Blues, Sainte-Patronne de la Rébellion… Mais avant tout pianiste hors-pair.

Nina Simone l'activiste

Nina Simone l'activiste

Nina Simone fût une femme de son temps et l’Histoire s’en rappelle : son aura d’artiste activiste n’a cessé de grandir depuis les années 60.