Aller au contenu principal

Pour que tu rêves encore : le podcast du 6 février

Comme chaque matin, on entame cette matinale avec le rêve d'un inconnu. Le Rêve du jour est celui de quelqu'un qui a rêvé qu'il était dans Fortnite. Vous aussi, racontez-nous vos rêves à jaidestrucsadiredanslaradio@nova.fr. On ne juge pas, c'est promis. Et on vous invitera peut-être au micro.

c

La Revue de rêves

Chaque matin, Marie Bonnisseau feuillette la presse alors que vous traînez encore dans les bras de Morphée, pour en tirer le meilleur et le pire, bref, les infos qui font rêver.

Aujourd'hui, une info exclusive dans Le Parisien. Le Pape va peut-être devenir végan. On a aussi un cycliste philosophe ce matin, dans le journal La Croix, qui fait le portrait de Guillaume Martin. Et puis dans Les Échos, on découvre comment les patrons se font des amis, et ça se passe pas exactement comme pour le reste du monde. 

 

Marie Transport

Cette semaine, Marie Transport voyage avec la chorégraphe Marion Motin. 

Marion Motin à commencé le hip hop sous les néons du centres commerciaux parisiens, Italie 2, Créteil Soleil et Châtelet Les Halles, transformés en terrain de battle par elle et ses copains, à l’adolescence. Depuis Marion Motin a dansé pour Madonna sur une tournée internationale avant d’arriver exactement là ou elle voulait arriver : la chorégraphie. 

D’abord avec sa compagnie de hip hop Swaggerz composée uniquement de femmes, puis auprès de Stromae ou Christine and the queens. Les mouvements qu’elle a imaginés pour eux font aujourd'hui clairement partie de leur signature. Que ce soit ceux du corps long et souple de Stromae dans « Tous les mêmes » ou ceux, plus saccadés de « Chris

Toujours », elle part des corps des artistes qui viennent la chercher pour savoir comment danser, pour les aider à trouver les mouvements qui leur ressemblent le plus.

Cela vaut aussi pour elle-même, comme on l'a  vu dans un spectacle solo assez époustouflant qu’elle a présenté l’année dernière à la Villette, intitulé Massacre. Une mise en danse très libre de son processus de création. On peut également voir son travail en ce moment dans le freak show de Jean-Paul Gaultier, une revue autobiographique et déjantée pour laquelle elle a aussi créé la chorégraphie. 

Dans cet épisode, Marie Transport demande à Marion Motin des conseils chorégraphiques avant de lui demander comment c’était cette audition pour participer à une tournée internationale de Madonna, où elle a pété un boulon avant d’avoir le rôle.

 

La chronique Film

Aujourd'hui sort en salles un film de procès, un film français, Une intime conviction, d'Antoine Raimbault avec Marina Foïs. Il raconte une affaire qui a passionné la presse dans les années 2000. Une femme disparaît, Suzanne Viguier, mère de famille, mariée, trois enfants. On ne retrouvera jamais son corps. Tout le monde accuse son mari, Jacques Viguier, de l'avoir tuée. Lui ne cesse de clamer son innocence, il est acquitté mais le parquet fait appel de cet acquittement et Viguier doit donc être jugé une deuxième fois. 

C'est le calvaire d'un homme accusé sans preuve par l'opinion publique et la presse. Tout le monde voit en lui le coupable idéal. Tout est vrai dans le film, sauf le personnage de Marina Foïs, fictif. Baptiste Etchegaray nous en dit plus.

Une émission réalisée par Emmanuel Baux, présentée par Marie Bonnisseau et Queenie Tassell.

Pour que tu rêves encore
Emissions

Pour que tu rêves encore

par Marie Bonnisseau
du lundi au vendredi de 7h à 9h