Aller au contenu principal

Ma 6-T Va Crack-Er : 20 ans pour un classique

Pour ce deuxième épisode de Grünt sur Nova, retour sur la conception du classique de rap français : Ma 6T Va Cracker

Nous sommes en 1997, deux ans après la Haine, le festival de Cannes accueille alors un nouveau film consacrée à la Banlieue, il est signé par Jean François Richet s’intitule Ma 6-T Va cracker. Dans les Inrocks cette même année, on évoque la façon dont le film est reçu au festival…

“A en juger par la rumeur cannoise Ma 6.T va crack-er, second film de Jean-François Richet, déplaît fortement. Pas assez mis en scène pour les esthètes, trop mis en scène pour les moralistes, trop manichéen pour les esprits fins, trop violent pour les âmes sensibles, trop mauvaise image de la banlieue pour les bourgeois de gauche hypocrites ”

Pourtant à la même période toutes golfs GTI de la banlieue Parisienne roulent vitres baissées et les bafles blastent une musique que la rue approuve. "Retours aux Pyramides" des X-Men, "Les flammes du mal" de Passi, "La sédition" de Mystik et 2 Bal Niggets, ou encore C’est donc ça nos vies" de Iam, autant de morceaux majeurs qui figurent sur une bande-originale considérée aujourd’hui comme l’un des plus grands classiques de l’histoire du rap français.

Car Ma 6T va cracker, musique comme film, s’adresse à ceux qui la vivent, la cité et non pas à Cannes. Le film donne à voir une réalité crue, avec les mots qu’on entend au Quartier Beauval à Meaux. Ma 6 T va Cracker se donne une ambition simple, la même que le rap, s’octroyer la parole, et faire entendre ceux que l’on écoute jamais.

Aujourd’hui, soit 20 ans plus tard, retour sur un classique avec ceux qui l’ont créé. White & Spirit, compositeurs de la B.O. mais aussi les X Men et Passi.

 

Grünt
Emissions

Grünt

Par Jean Morel
Le samedi à 18H30

Lala &ce, future grande dame du rap

Lala &ce, future grande dame du rap

Le Maroc, nouvel épicentre du rap

Le Maroc, nouvel épicentre du rap