Aller au contenu principal
Riad Sattouf : « J’étais un incroyable lèche-cul »

Riad Sattouf : « J’étais un incroyable lèche-cul »

Chaque semaine, Marie Misset prend les transports avec un invité. C'est « Marie Transport ».

Par Marie Misset

Toutes les semaines, Marie Misset prend les transports avec une personnalité. Cette semaine, elle se retrouve avec Riad Sattouf, réalisateur (Les Beaux Gosses, Jacky au royaume des filles…), et bédéiste (La Vie secrète des jeunes, Les Cahiers d’Esther…) Il est également l’auteur de la BD à succès et en plusieurs tomes, L'Arabe du futur, dont le tome 4 est sorti il y a peu. C’est Marie Transport, avec Riad Sattouf.

L'Arabe du Futur

Épisode 1 : « J’ai commencé ma vie comme un jeune elfe sompteux ». Où Riad Sattouf nous raconte comment il a perdu sa blondeur et sa beauté.

Épisode 2 : « Y a des arabes qui trouvent le nom Sattouf très drôle alors qu'ils s'appellent Tamer ». Où Riad Sattouf trouve que le métro ça sent quand même pas toujours super bon.

Épisode 3 : « Moi j'suis à fond pour le clonage ». Où Riad Sattouf, l'arabe du futur, voit dans le futur.

Épisode 4 : « Si vous regardez Othello sur youtube, y a mon grand-père dans mon coin ». Où Riad Sattouf imite des vieux messieurs.

Épisode 5 :  « J'étais un incroyable lèche-cul ». Où Riad Sattouf explique qu'il n'aime vraiment pas les Red Hot Chili Peppers.

Marie Transport, tous les matins à heures, dans Pour Que Tu Rêves Encore, la matinale de Marie Bonisseau.