Aller au contenu principal
World’s Most Wanted

Samantha Lewthwaite, « une mante religieuse qui épouse les hommes puis les dévore »

Victime, puis coupable. La londonienne Samantha Lewthwaite est le sujet d’un épisode de « World’s Most Wanted », une série signée Nova Production et Premières Lignes.

Par Margot Hinry

« Je n’aurai jamais prédit ou imaginé que mon mari puisse être impliqué dans des activités aussi horribles ». Ces mots, largement médiatisés après les attentats de Londres du 7 juillet 2005, ont dupé le monde entier. Ce matin-là quatre explosions détonnent au cœur du métro londonien. Parmi les kamikazes de ces attentats suicides, Germaine Lindsay, le mari de Samantha Lewthwaite.

Quelques années plus tard, en 2012, cette dernière est accusée d’être à l’origine d’une attaque à la grenade dans un bar de Mombasa, au Kenya. En 2013, plusieurs sources spéculent autour de sa probable participation aux attaques des centres commerciaux Westgate, à Nairobi, qui ont fait 72 morts et plus de 200 blessés. Elle serait membre du groupe somalien terroriste islamique Al-Shabaab, basé au Kenya. Aujourd’hui, Samantha Lewthwaite (alias  La Veuve Blanche) est l’une des femmes les plus recherchées par le FBI.

Derrière le visage angélique de Samantha et ses allures de victime naïve d’un mari kamikaze, se cache le sang froid imparable d’une djihadiste haut placée : la londonienne suscite, dans le monde entier, une grande fascination. Elle est la sombre héroïne du troisième épisode de la série World’s Most Wanted, qui raconte la traque des plus grands fugitifs du monde, en mêlant le genre de l’enquête à celui du thriller. « Ce qui n’est pas simple c'est de faire la part entre la vérité et la légende » explique à ce sujet Caroline du Saint, co-productrice de la série.

Une jeune londonienne devenue djihadiste ? La trajectoire de Samantha Lewthwaite avait, d’emblée, de quoi séduire les producteurs de World’s Most Wanted

Samatha Lewthwaite : djihadiste féministe ?

Hugo Van Offel, journaliste grand reporter et réalisateur, a fait le choix de réaliser l’unique épisode traquant une femme. « La Veuve Blanche », possède, selon le réalisateur, « tous les attributs » pour fasciner les médias, les experts, les journalistes ou les spectateurs. « Elle possède une dimension romanesque évidente ! Le sang froid, un physique d’ange qui cache des intentions de démons, les yeux bleus lui donnant l’air d’une peinture anglaise du XIXe siècle... », la jeune anglaise représente un cas unique. Elle s’est imposée au cœur d’un milieu « très machiste », et a brisé les codes en jouant de sa fausse naïveté auprès des médias. Elle manipule tour à tour la police anglaise et le chef des autorités antiterroristes du Kenya, sans laisser transparaître l’ombre d’une hésitation.

Pour Hugo Van Offel, la dimension féministe de Samantha Lewthwaite est réelle mais reste mesurée, « Il y a plein de zones d’ombres dans sa personnalité. Il y a même des ellipses dans son parcours. On ne peut donc pas trop pousser cette notion un peu romantique de djihadiste néo féministe »

Chez les Djihadistes en effet, les femmes sont des ventres, « elles pondent des enfants ». Mais au sein du réseau terroriste Al-Shabbaab, « elle se sert de ses grossesses pour grimper les échelons ». Aujourd’hui, on sait qu'elle a eu deux, voir trois maris, morts en martyrs. Pour le réalisateur, la Veuve Blanche n’est autre qu’une « mante religieuse. Elle épouse des hommes, puis elle les dévore ».

Les enquêteurs estiment qu’à ce jour, Samantha Lewthwaite a traversé la frontière du Kenya vers la Somalie grâce à l’aide de contacts au sein du groupe terroriste. Aujourd’hui, il est très probable qu’elle se cache dans une planque sécurisée, en Somalie. Aucune trace concrète n’a été recueilli depuis, mais les enquêteurs restent persuadés que tôt ou tard, ils réussiront à la coincer. 

World’s Most Wanted est une série coproduite par Nova production (Thomas Zribi, Caroline Du Saint et Cyprien d’Haese) et Premières lignes Tv, disponible sur Netflix. Le troisième épisode de la série est réalisé par Hugo Van Offel. L'ensemble de la série se regarde ici.

Visuel © World’s Most Wanted